Forum en hiatus... Pour x temps.

Partagez | 
 

 Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Keiiko Lee Ten

avatar
Member of ChessMate

Date d'inscription : 18/02/2011
Messages : 36


Feuille de personnage
Level: 0
Capacité:
Ecole: Majiru

MessageSujet: Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]   Sam 12 Mar - 12:07

Lee Ten bailla. Il n'avait pas énormément dormi la veille, voire en étant sincère pas du tout. Il faut dire, que pour une fois, ce n'était pas totalement sa faute. Quoi que concrètement, s'il avait voulu que les choses se soient passées autrement, les choses se seraient passées autrement. Il n'était passif que par choix, ceux qui avaient côtoyé son caractère actif le savaient très bien. Mais hier soir, un pion avait voulu faire le malin. Quel dommage pour lui... Faire le malin face à une Tour. Oh limite il aurait même pu être un pion lui aussi que faire le malin devant lui en étant en tort ne passait quand même pas. Mais il n'était jamais vraiment passé par le stade de pion. Il était trop intelligent et manipulateur pour ça, et il avait surtout les atouts pour faire plier les gens. Il avait été bras droit de la Tour qui le précédait et qu'il avait tué une fois toutes les informations obtenues. Bien sûr, personne ne le savait... On avait certes des soupçons, mais sans plus, puisqu'il avait subtilement maquillé ça. Il voulait être la Tour, mais il voulait surtout devenir le Roi, et pour ça il fallait se mettre les gens dans sa poche. On le savait dangereux pour certains, mais il ne fallait pas forcément qu'on sache qu'il éliminait tout simplement les postes qu'il voulait. Il devait être craint mais il savait aussi qu'il devait être respecté, que c'était important dans un clan. Il l'avait très bien compris. Du coup, il ne matait pas tout ce qui ne lui plaisait pas, il manipulait. C'était très différent mais au final, beaucoup plus jouissif. Cependant, et pour en revenir à ce qui l'avait poussé à ne pas dormir, un pion avait décidé de faire cavalier seul dans un de ses plans qu'il mettait en place depuis longtemps. Pourquoi il avait fait ça ? Lee pensait fortement qu'il voulait impressionner et montrer qu'il pouvait être aussi fort que lui. PAs de chance, il avait tout fait foirer et Lee avait perdu un petit trafic qui l'intéressait fortement. Du coup, la manipulation ne suffisait plus, il avait du sévir. Du coup, il lui avait réglé son compte de manière violente. Il aurait pu le tuer si son regard n'avait pas croisé celui d'une demoiselle qu'il connaissait très bien pour l'avoir vue régulièrement dans sa classe. Qu'est ce qu'elle faisait là ? Il n'en savait strictement rien, mais là voir l'avait fait fortement sourire. Oui normalement il aurait du être quelque peu dérangé de peur qu'elle révèle son côté parfois violent, mais non c'était tout le contraire. Il allait avoir un nouveau jouet aux cours. Ca ne pouvait que lui plaire... Il n'était jamais en limite de jouet. Tout ce qui pouvait titiller son intérêt était bon à être utilisé et exploité. Pourquoi s'en priver ?

Voici donc la raison pour laquelle après une nuit blanche, raison généralement qui l'empêchait de venir aux cours, enfin ça ne l'empêchait pas, c'est juste que du coup il ne faisait pas l'effort de venir, mais cette fois-ci, si, simplement pour pouvoir observer et entrer en contact avec son jouet. Il avait remarqué que les regards par rapport à lui n'avaient pas changé, il était toujours le beau gosse de service qu'on admirait et devant qui on fondait quand il souriait de manière si angélique. Donc elle n'avait pas parlé. La raison serait intéressante à savoir... Mais une chose à la fois, il allait d'abord l'approcher. Fin de journée ce serait mieux, ça allait être long mais au moins il pouvait l'observer pendant toute la journée. Il ne savait pas énormément de choses d'elle vu que concrètement elle ne l'avait jamais intéressée. Surtout qu'elle était une Esper. Il en côtoyait dans l'établissement mais ce n'était pas les gens avec qui il préférait se lier. Sauf s'il estimait pouvoir en tirer quelque chose du mauvais côté de la barrière et que c'était des gens qui n'étaient pas nets dans le fond. Après tout, même s'il avait envie de les écraser, s'ils pouvaient lui apporter quelque chose, il n'allait pas cracher dessus, du moins pas tout de suite. Il allait d'abord en profiter avant de les jeter en pâtures dans l'arène des skillOut. C'était toujours amusant car ils se croyaient toujours forts simplement parce qu'ils avaient des pouvoirs. Mais il n'était pas tellement nécessaire d'avoir des pouvoirs quand on avait de la haine. Concrètement, lui avait la cote de par son physique et sa façon de se comporter. Qu'il soit Esper ou non, les gens s'en foutaient, il était le beau gosse et on ne se posait pas plus de questions que ça. Mais lui s'en foutait... Il était skillOut malgré lui et concrètement il n'en avait rien à faire. Il avait juste une bonne raison d'écraser les Espers donc il n'allait pas s'en priver. Certes son père voulait qu'il bosse pour devenir Esper... Mais ça avait peu de chances d'arriver. Mais peu importe, lui s'amusait beaucoup depuis qu'il était dans cette ville, il n'allait sûrement pas s'arrêter maintenant.

Alors que la cloche sonnait pour annoncer la fin des cours, il décida que c'était le bon moment pour intervenir auprès de la demoiselle qui avait croisé son regard la vieille. Il se leva donc, ramassant ses affaires, enfin... les quelques affaires qu'il avait pris la peine de sortir... et il s'approcha d'elle. Bien sûr, tout le monde fut surpris, car il n'approchait que rarement des filles comme ça, c'était généralement le contraire. Les gens venaient à lui tout simplement. Mais là c'était exceptionnel, elle l'intéressait. Certes pas pour ce qu'elle était ni pour sa beauté, mais juste parce qu'elle avait été là au mauvais moment au mauvais endroit. Ou alors c'était plutôt qu'elle avait été là au bon moment... Un nouveau jouet ça ne se refusait pas. Il se glissa doucement dans son dos et se pencha vers l'oreille de la petite Léokadia.

"Bonjour." susurra-t-il avant de la regarder avec un grand sourire innocent. "Ca te dirait qu'on aille boire un verre tous les deux ? "

Il ne comptait pas faire quelque chose de précis pour le moment, il voulait simplement se la mettre dans la poche car une fois fait, elle ne dirait plus rien. Et si pour ça il fallait lui promettre monts et merveilles et lui offrir une nuit torride, il s'en foutait complètement, il lui offrirait sans même hésiter une seconde. Mais une chose à la fois, après tout il ne savait pas comment elle fonctionnait, quelle était sa personnalité et il fallait d'abord qu'il tâte le terrain avant d'intervenir concrètement. Donc aller boire un verre, rien de tel pour connaitre quelqu'un.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar



MessageSujet: Re: Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]   Dim 13 Mar - 20:43

Hier, j'ai failli vomir. J'crois même que j'ai failli mourir.
Hier, j'ai vu un mec se faire tabasser par un type de ma classe. Et pas n'importe quel type, hein. LE Lee Ten. Ça avait quelque chose d'effrayant. Qu'il explose un gars, j'm'en fout, remarquez, c'est pas mes oignons, ptet que l'autre type l'avait cherché.
Nan, ce qui m'a fait flipper, c'est le regard que Keiiko m'a lancé quand il m'a vu.
D'un vide intersidéral.



Craaac.

L'os fit un bruit sinistre en cédant. Léo avait envie de partir. Mais un petit quelque chose l'en empêchait, comme si la violence et la monstruosité de la scène réclamait de leurs griffes un spectateur innocent pour la scène, comme si, sans elle, tout devenait vide de sens. Comme si la bagarre n'avait été provoqué que pour terroriser Léo. Pour lui donner des rêves morbides. Des penchants malsains. Des frissons de terreur.
Et puis il la regarda.

Le professeur d'anglais recommença à ahaner quelques stupidités sans intérêt. La compétition. La compétition. Secchiru était la proie à abattre. Comme tous les ans à la même époque. C'en était lassant de répétition. Léo n'avait pas de soucis à se faire, puisqu'elle se maintenait aux premiers rangs sans trop d'efforts, mais elle savait que pour d'autres ce discours avait allure de marche funèbre. Mais qu'importait, c'était comme ça et pas autrement. C'était un choix que de venir à Gakuen Toshi, à Majiru, et il fallait l'assumer, quel qu’en soit les conséquences. Léo, pour sa part, assumait plutôt bien. Surtout que les profs l'avaient en général à la bonne. Sauf le prof d'Esp. Mais lui c'était un con poilu t'façon.
Elle faillit s'endormir. C'était lénifiant. Et toute la journée fut dans le même style. Travail, travail, travail. Elle en faillit sécher le cours de japonais, pour aller lire tranquillement à la bibli, mais son honnêteté la retint juste à temps. Quel saleté va. Mais ceci eu quelques conséquences. Elle se rendit enfin compte que les nombreux murmures surexcités qu'elle entendait depuis ce matin n'était pas du qu'aux examens, mais surtout à la venue d'un extra-terrestre. Keiiko Lee Ten. Ça faisait longtemps. Les filles le mataient, les garçons l'évitaient soigneusement des yeux pour cacher leur trouble. C'en était un peu ridicule. D'accord, il était classe ce mec, et alors ? Il ressemble à une fille. A une petite fille. La seule envie qui ai jamais pris Léo en le voyant fut de lui faire des tresses. C'est vous dire. Mais ça n'expliquait pas ce qu'il faisait là. On ne l'avait pas vu depuis pas de temps (pas très étonnant, étant level 0, la compagnie des Espers devait lui être douloureuse), alors pourquoi revenir, surtout en période d'examen ? Ze moment chiant de l'année ? Léo n'aurait pas eu des remords rien qu'à évoquer cette idée, elle aurait séché sans hésitation. Alors pourquoi ? Il était vrai qu'elle ne pouvait pas prétendre à faire partie des intimes du jeune homme, mais il était visible que ce n'était pas son genre de copier comme parole d'Evangile les moindres mots des profs.
La sonnerie coupa court à toutes ses réflexions. Gnam. Le déjeuner. Elle s'engouffra dans la foule, suivant, tel un pantin, les pas classiques, répétés jour après jour. Une entrée, un plat principal, un dessert. L'avantage de Gakuen était qu'on savait y varier les repas, en proposant même un choix européen. Elle alla s'installer à la même table que d'habitude, avec Satoru et quelques amis.
La sonnerie de rentrée sonna trop vite. Léo dut lâcher son livre alors qu'il ne lui restait qu'une dizaine de pages et une cruelle angoisse au ventre. Il faudrait attendre, les profs des cours suivants ne souffraient pas qu'on ne suive pas en cours. Qu'elle écouta au final vaguement. Ce n'était pas très intéressant, ils se contentèrent tous d'exhorter le même mot d'ordre que le professeur d'anglais quelques heures auparavant : travail, travail, travail.
C'était ennuyeux à mourir.
Et rien pour pimenter la journée... Encore une sonnerie.
On se lève, on fait son sac, on marmonne un vague au revoir au prof. Léo réprima un bâillement.
Et puis l'improbable se produisit. Que dis-je, l'inconcevable.
Lee Ten ouvrit la bouche et parla. A elle. Rien que pour elle. Juste pour elle.
Vous allez croire qu'elle en est amoureuse, mais non, il faut surtout savoir qu'en dix ans de vie scolaire commune il ne devait pas lui avoir adressé la parole une fois. Pas une seule fois. C'est quand même aberrant, non ?

Et là, il arrive comme une fleur, à la draguer ouvertement. C'est pas gros, ça, pas du tout. Léo hésita un instant à l'envoyer sur les fleurs, puis se ravisa en se rappelant soudainement le nez cassé de la veille. Elle opta donc pour une variante.

"Très aimable, Lee, mais j'ai du travail ce soir, les examens approchent. Une prochaine fois, peut-être ... ?"

Ah oui, ne demandez pas à Léo d'employer les formules de politesse japonaises. C'est bien une des rares choses qu'elle n'a jamais compris.
Revenir en haut Aller en bas
Keiiko Lee Ten

avatar
Member of ChessMate

Date d'inscription : 18/02/2011
Messages : 36


Feuille de personnage
Level: 0
Capacité:
Ecole: Majiru

MessageSujet: Re: Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]   Lun 14 Mar - 14:37

Alors voilà que la demoiselle refusait son invitation ? C'était adorable mais complètement stupide. Mais ce qui était intéressant, c'est qu'il ne s'attendait pas à ce qu'elle refuse. Finalement, c'était peut-être une demoiselle intelligente, du moins assez pour savoir que le côtoyer n'était pas une si bonne idée. Mais peu importe. Il allait trouver le moyen de la faire venir. Après tout on ne refusait pas impunément comme ça une invitation venant de sa part. Déjà qu'il n'invitait pas souvent quelqu'un mais si en plus la personne qu'il invitait refusait, ce n'était pas pour lui plaire. Heureusement, c'était bien sûr rare qu'on refuse. Un petit ange, tout innocent, beau gosse en plus, vous proposait de boire un verre, il n'y avait pas énormément de façon d'y répondre, un "oui" était amplement suffisant. Mais il comprenait dans un sens. Elle l'avait vu littéralement démolir un autre, rien de rassurant en soi, et elle ne savait pas du tout pour quelle raison il l'invitait. Il pouvait très bien lui vouloir du mal au fond pour qu'elle ne parle pas. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'était que si son intention avait réellement été celle-là, il ne l'aurait jamais laissé partir la veille et l'aurait démontée à la suite du mec, sans demander son reste. Mais ce n'était pas ce qu'il voulait, du moins pas tout de suite. Il ne la connaissait pas et il voulait justement savoir comment elle fonctionnait, qui elle était et comment il pourrait, par conséquent, jouer avec elle. Donc c'était en tout innocence qu'il voulait aller boire un verre avec elle, sans sous-entendus mal placés. Mais elle était méfiante... C'était un bon point, le jeu en valait la chandelle ainsi. Mais ce qui l'avait surtout beaucoup amusé, c'était les aises orales qu'elle avait pris. Elle lui avait parlé comme à un pote, un mec qu'elle connaissait depuis un moment et avec qui elle pouvait se permettre ce genre de familiarité. C'était vraiment très amusant. Ca lui plaisait et en même temps il avait envie de la punir et de jouer davantage avec elle. Mais une chose à la fois, d'abord arriver à ce qu'elle vienne avec lui. Il ne comptait bien évidemment pas en rester là. Doucement, il lui prit la main, la laissant glisser sur ses longs doigts fins. Son regard se fit un peu triste et son sourire plus effacé. On aurait dit une pauvre petite brebis à qui on venait de fendre le coeur. Il regarda de cette manière la douce demoiselle avant de parler.

"Vraiment ? Cela m'aurait fait très plaisir d'aller boire un verre avec toi..."


Ce qui l'amusa beaucoup, c'était que bien évidemment, le fait qu'il approche Léokadia ne passa pas inaperçu après des autres autour d'eux. Beaucoup de filles rêvaient secrètement qu'il les approche, il le savait très bien et se contentait de leur sourire de loin sans les approcher. Certains garçons désiraient aussi le connaitre davantage...sous certaines coutures. Cela était donc très amusant de les voir plus au moins attendre en classe sans la quitter pour voir ce que cela allait donné. Plusieurs avaient été choqués qu'elle refuse son offre... Mais alors quand il fit sa tête de malheureux, Léokadia au fond n'avait plus tellement son mot à dire, car deux filles vinrent directement encadrée Léokadia prenant chaque une de ses bras. Toutes les deux disaient vouloir bien sûr aller boire un verre et que Léokadia ne savait pas ce qu'elle racontait en refusant, qu'ils avaient encore le temps pour les examens et que donc, au final, ils pouvaient aller tous les quatre boire un verre. C'était tellement facile de se mettre les autres dans la poche. Donc finalement, Léokadia était quelque peu obligée de venir qu'elle le veuille ou non. Et cela l'amusa beaucoup. Mais ce ne fut pas tout, car l'idée de laisser Lee seul avec trois nanas n'avaient pas l'air de plaire à deux garçons avec qui il trainait pas mal. Donc bientôt, ce ne fut pas un verre à deux mais bien un verre à six qui se profila à l'horizon. Pour sa part, cela ne le dérangeait pas du tout. Il ne comptait pas profiter particulièrement de Léokadia ce soir, et en plus, le fait qu'il accepte d'aller boire un verre avec tout ce monde signifiait quelque part qu'elle ne risquait rien, donc peut-être arriverait-il plus facilement à la mettre dans sa poche.

Ils sortirent donc tous de la classe, Léokadia entrainée par le mouvement et retenue par ses deux acolytes féminines. Lui leur sourit à tous d'un sourire radieux et heureux qui fit fondre tout le monde et qui scella l'initiative de se rendre tous à un bar pour aller boire un verre. Il n'avait pas lâché la main de Léokadia et il la regarda un instant en lui souriant doucement.

"J'espère que tu ne m'en veux pas. Je ne voudrais pas que cela te dérange trop de te retrouver avec nous pour aller boire un verre, mais tu verras, ça va être agréable."


Doucement il vint caresser sa joue dans un geste affectif avant de lui sourire de nouveau. Ils se mirent alors tous en route pour aller boire un verre. Ils discutèrent de savoir où ils allaient se rendre. Sûrement dans le café ou bar le plus proche. Il regarda parfois Léokadia, pour voir si elle suivait toujours et si elle ne lui échappait pas. Il ne comptait pas la laisser filer alors que c'était elle qu'il voulait absolument avoir à ses côtés en ce moment. Il fut quand même surpris de voir qu'elle ne semblait pas avoir peur de lui, méfiante certes, mais pas trouillarde. C'était amusant. Tant mieux, il verrait rapidement son vrai caractère, elle ne se retiendrait pas forcément pour lui et heureusement d'ailleurs sinon ce ne serait nullement marrant. Il espérait qu'elle n'allait pas chercher à se dérober avant la fin et qu'elle resterait un moment avec elle. Maintenant qu'ils étaient plusieurs, s'il la retenait, il y avait des chances que les autres la retiennent aussi, il y aurait donc plus de chance qu'elle reste avec eux.
Le choix du café venait d'être fait. Il sourit et tout le monde s'y rendit. Encore une suite d'événements qui n'étaient pas prévu. Il aimait ça, ce n'était que finalement un défi face à un contexte inattendu. Quoi demander de plus ? Il bailla pour toute réponse avant de sortir une cigarette une fois en dehors de l'enceinte de l'école. Il l'alluma et tira dessus avant de regarder Léokadia et de lui sourire le plus innocemment possible.



[Ps: Si tu veux tu peux poster dans un nouveau topic dans un café ou quoi... Comme tu le sens ; ) ]
Revenir en haut Aller en bas
Hasegawa Azuki

avatar
Fondatrice

Age (joueur) : 25
Date d'inscription : 17/12/2010
Messages : 376


Feuille de personnage
Level: 4
Capacité: Teleporter
Ecole: Majiru

MessageSujet: Re: Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]   Lun 6 Juin - 16:55

Puisque Léokadia a voulu sa suppression, je déplace le topic. '^'


« Don’t let my romance become like Juliet’s tragedy.


Absente jusqu'au 3 septembre o/
Revenir en haut Aller en bas
http://gakuen-toshi.forumactif.com/forum
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand un nouveau jouet intervient... [Pv Léokadia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
||A certain special city : Gakuen Toshi :: « Corbeille RPG :: ||Naka-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit